Partagez ma passion pour la photo

PORTUGAL

La vallée du Haut-Douro

.

.

Le plus verdoyant trajet de notre périple au Portugal .

 » là où la vigne a transformé les coteaux escarpés en une mosaïque de terrasses ,
les vignerons ont construit des  milliers de kilomètres de murets pour les soutenir »

En 2001, l’Unesco a inscrit la totalité du vignoble du Haut-Douro au patrimoine mondial de l’humanité .

et moi, à bord de mon camping-car , je tremble de peur

en circulant le long de ces routes si étroites et sinueuses.

mais on en prend plein les yeux et on ne peut rester qu’émerveillée

devant ces superbes paysages ! ! !

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

lumières matinales .

.

.

.

.

.

et c’est ici que ce termine notre séjour au Portugal ( été 2008 )

.

.


CASCAIS

.

.

Choisit en 1870 par la famille royale pour lieu de résidence estivale .

Mais CASCAIS est avant tout un port de pêche.

si un jour le hasard vous conduit ici , alors prenez le temps de vous enfoncer

dans le méandre des ses ruelles loin de ces résidences luxueuses qui bordent la plage.

moi par manque de temps je n’ai pas pris le temps de baisser ou de lever les yeux.

Dommage ! ! !

après une série photo au FAROL DE SANTA MARTA ,

j’ai poursuivi mon chemin à la recherche de  » la boite aux lettres « 

.

.

.

.

.

Après 1 bonne heure de marche je déniche enfin  » la boite aux lettres « 

OUFF , enfin je vais pouvoir poster mon courrier .

Mais surprise !!!

regardez bien la photo …

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.


PENICHE

.

.

Premier port de pêche du Portugal .

PENICHE , ville fortifiée était autrefois une île .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Après cette promenade dans la vieille ville , nous décidons d’aller visiter

l’exposition sur la dentelle aux fuseaux.

;

.

.

.

il existe encore aujourd’hui une école de dentellière .

on y enseigne cet Art aux petites filles dès l’âge de 5 ou 6 ans .

en plein coeur de la ville ,

il y a quelques années ,une statue leur a été  dédiée.

;

;

.

cette dentellière est entièrement réalisée en marbre de différentes teintes.

.

.

.

coussin sur lequel où elles travaillent .

celui est posé sur leurs genoux .

.

.

.

Les  fuseaux.

.

.

.

.

Dentelle exposée au musée .

.

.

Impossible de quitter PENICHE sans aller à CABO CARVOEIRO .

ses falaises abruptes et une mer splendide ! ! !

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

« Les pêcheurs »

.

.

.

.

.

phare du18ème siècle

.

.


CABO DA ROCA

.

.

.

Le Cabo da Roca  est le point le plus occidental du continent européen.
la Bretonne que je suis a trouvé une grande similitude avec nos côtes finistériennes .

mes regrets :

ne pas avoir pu voir le phare ( il était en cours de restauration )
construit en 1722 , il mesure 24 mètres de hauteur et  se trouve à 165 mètres au-dessus du niveau de la mer

deuxième regret et pas le moindre , n’avoir pas pu assister au coucher de soleil .

il est parait-t-il magnifique ! ! !

Luis de Camões, poète portugais, disait de ce cap :

« l’endroit où la terre s’arrête et où la mer commence « 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

p’tit clin d’oeil à Sanne

eh ! oui,  on en trouve partout ! ! !

.

.

.

.


NAZARE

.

.

.

un p’tit coucou de cet ancien petit port de pêche qui est devenu à présent une station balnéaire .

malgré les nombreux touristes dont je fais partie  , il a su garder son cachet .

je l’ai visité à 2 reprises et je dois dire que j’ai beaucoup aimé .

ici je vous propose la version  » carte postale « 

mais n’hésitez pas à poursuivre votre visite en arpentant les

petites ruelles étroites … des toits de tuiles , du linge séchant aux fenêtres

et des cascades de bougainvilliers ornant les façades .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.


São Pedro de Moel

.

.

.

promenade sur la passerelle qui nous conduit au phare

 » PENEDO DA SAUDADE « 


.

;

.

c’est décidé , nous y passerons la nuit

.

.

à gauche

.

.

à droite

.

.

en contre-bas

.

.

.

et pour terminer la journée ,

coucher de soleil ! ! !

.

.

Bonne nuit et à demain …

.

.


.

.


Comme promis …

.

.

.

Allons faire une balade dans les rues de FIGUERA DA FOZ .

.

.

.

.

.

Façade d’une caserne de pompiers.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

+ 1 mise à jour

dans la série PORTUGAL…FIGUERA DA FOZ ( côté mer )

.

.


Petit pêle-mêle

.

.

.

quelque part entre Porto et Lisbonne.

.

.

.

.

petites poteries accrochées à la voile des moulins à vent.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.


Alcobaça…

.

.

.

Coucou me revoilà ,

.

.

.

.

.

.

.

.

et j’ai le grand plaisir de vous faire découvrir ou re-découvrir le monastère d’ Alcobaça

Une pure merveille , inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1989 .

Hormis l’architecture un véritable chef-d’œuvre de l’art gothique cistercien ,

ce lieu abrite une belle et tragique histoire d ‘ Amour .

Celle de DOM PEDRO ( Pierre 1er ) et de INES DE CASTRO .

qui inspira Henry de Montherlant pour sa pièce de théâtre  » la Reine morte « 

mais si comme moi , cette histoire vous passionne , rien ne vous empêche d’aller glaner

quelques infos sur le net ou à votre bibliothèque .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

La cuisine

.

.

.

Le tombeau d’ Ines de CASTO

.

.

.

.

.

.

Celui de DOM PEDRO

.

.

.

.

.

.

Le cloître

.

.

.

.

.

.

.

C’est ici que se termine cette visite , j’espère qu’elle vous aura plu ?

Inutile de me laisser votre obole , un commentaire me suffira.

MERCI

.

.

.


Façades et balcons

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.


AZULEJOS

.

.

.

les azulejos ( dont je vous ai déjà parlé sur ma page  » AVEIRO  » )

L’ azulejaria est un art décoratif qui caractérise le Portugal.
Cela consiste à peindre des carreaux de faïence émaillés
suivant un procédé bien spécifique.

.

.

.

Photos prises au hasard de mes promenades .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.


et s’ il suffisait …

.

.

.

de tourner l’une d’entre elles pour y découvrir le bonheur ! ! !

.

.

.

.

.

..

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.


Figueira da foz

.

.

.

Après l’ averse ,

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.


voici la petite photo oubliée …

.

.

.

………………………………………………………………les marais salants

.

.


Voilà c’est terminé pour Figueira da foz ..côté mer ,

à bientôt pour une promenade en ville .

.

.

.


Petite halte à Costa Nova

.

.

.

Les «palheiros» sont des constructions traditionnelles de cette région du littoral .
Elles abritaient autrefois des pêcheurs.
à la fin du 19 ème siècle, la mode des vacances  » au bord de la mer  » arrivant
les pêcheurs commencèrent à louer leurs «palheiros» l’été
et eurent l’idée de peindre les planches extérieures avec des
couleurs vives qui rappelaient les celles des moliceiros .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

ici , contrairement aux autres photos qui sont sur ce blog

je me suis permise une fantaisie ! ! !

.

.

.

.

.


Aveiro suite

.

.

.

Petite sortie en ville , histoire de découvrir la ville .

malheureusement notre visite fût un brève à mon goût …il n’y pas qu’en BRETAGNE qu’il pleut ! ! !

.

.

.

.

.

Ici un Azulejos : ensemble de carreaux de faïence (un azulejo) assemblés en panneau mural.

la couleur principale étant le bleu .

.

.

.

.

Détail d’un trottoir.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.


AVEIRO



.

.

.

Aveiro , très jolie ville traversée par un paisible cours d’eau où naviguent les Moliceiros ,

bateaux typiques de la région très joliment décorés ( ici ils servent pour emmener les touristes en balade )

mais leur première utilité est le ramassage des algues .

d’ailleurs en vous baladant un peu en retrait des endroits touristiques , vous pouvez encore apercevoir

ces étranges embarcations .

.

.

.

.

.

Mis à part cette vue d’ensemble , j’ai préféré vous montrez les motifs

très colorés peint sur ces bateaux .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Et pour terminer cette page  » ces miniatures  » sur la plage de Nazaré .

.

.

.

.

.

.


l’heure des vacances a sonné …été 2008

.

.

.

Après 2 jours de route avec des haltes , nous posons enfin les pieds sur le sol Portugais.C’est d’ailleurs au bord de ce champs de blé que nous prendrons notre déjeuner …enfin notre pique-nique .

.

.

.


Maintenant il nous reste à dénicher un endroit agréable et calme pour y passer la nuit .

après quelques heures de route nous arrivons à OVAR ( Dunas de OVAR ) ,

l’endroit nous semble paisible .

et un couple de Bretons nous rassurent et nous expliquent que le seul « inconvénient »

ce sont les femmes de pêcheurs qui arrivent tôt le matin pour vendre la pêche de leurs maris

Nous trouvons ça plutôt agréable

c’est aussi ça les vacances : découvrir les traditions du pays ! ! !

.

.

.

.

.

Après une bonne nuit de sommeil je pars à la découverte des environs.

Malgré un beau ciel bleu , la plage est pratiquement déserte …

Je croise juste quelques promeneurs et ces charrettes de pêcheurs …

Moment idéal pour sortir les appareils photo

.

.

.


non, Cloé , ce n’est pas moi sous le parasol ! ! !

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

éloignons nous quelques instants de la mer pour un petit tour en ville.

une façade , la première des nombreuses que j’aurai le plaisir de vous faire découvrir.

il faut dire que le Portugal est l’endroit rêvé pour ceux qui comme moi adorent les balcons,

les portes , les poignées et les façades.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Retour par la plage et là malgré un drapeau rouge certaines personnes courageuses ou inconscientes

se baignent ! ! ! moi je vais jouer la carte de la prudence et rester sagement sur ma passerelle ! ! !

.

.

.